Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

Toyota Highlander Hybride Platinum AWD 2021

Rodrigo Rosales-List

Un sept passagers qui consomme sept litres au 100km

La première génération de la Toyota Prius a vu le jour en octobre 1997, elle consommait environ 6L/100km et c’était la première voiture hybride au monde qui serait produite en série. Vingt-quatre ans plus tard, la technologie a finalement permis au VUS intermédiaire de Toyota de s’approcher de cette frugalité en carburant, avec cette nouvelle génération du Highlander Hybride. Est-ce que l’attente est justifiée? 

  • 01-IMG_0624
  • 02-IMG_0627
  • 03-IMG_0564
  • 04-IMG_0566
  • 05-IMG_0569
  • 06-IMG_0571
  • 07-IMG_0578
  • 08-IMG_0586
  • 09-IMG_0585
  • 10-IMG_0583
  • 11-IMG_0572
  • 12-IMG_0573
  • 13-IMG_0574
  • 14-IMG_0575
  • 15-IMG_0576
  

Essai-auto a aimé :
+ Économie de carburant
+ Intérieur confortable, silencieux et luxueux (version Platinum)
+ Supplément raisonnable de $2000 pour accéder à la motorisation hybride
+ Fiabilité mécanique

Essai-auto a moins aimé :
- Le système Toyota Safety Sense et le système de recharge des batteries par le freinage sont trop intrusifs
- Look extérieur trop sobre
- Agrément de conduite limité

Modèle recommandé : Highlander Hybride XLE AWD 

Un sept passagers qui consomme sept litres au 100km

La première génération de la Toyota Prius a vu le jour en octobre 1997, elle consommait environ 6L/100km et c’était la première voiture hybride au monde qui serait produite en série. Vingt-quatre ans plus tard, la technologie a finalement permis au VUS intermédiaire de Toyota de s’approcher de cette frugalité en carburant, avec cette nouvelle génération du Highlander Hybride. Est-ce que l’attente est justifiée? 

  • 01-IMG_0624
  • 02-IMG_0627
  • 03-IMG_0564
  • 04-IMG_0566
  • 05-IMG_0569
  • 06-IMG_0571
  • 07-IMG_0578
  • 08-IMG_0586
  • 09-IMG_0585
  • 10-IMG_0583
  • 11-IMG_0572
  • 12-IMG_0573
  • 13-IMG_0574
  • 14-IMG_0575
  • 15-IMG_0576
  

Essai-auto a aimé :
+ Économie de carburant
+ Intérieur confortable, silencieux et luxueux (version Platinum)
+ Supplément raisonnable de $2000 pour accéder à la motorisation hybride
+ Fiabilité mécanique

Essai-auto a moins aimé :
- Le système Toyota Safety Sense et le système de recharge des batteries par le freinage sont trop intrusifs
- Look extérieur trop sobre
- Agrément de conduite limité

Modèle recommandé : Highlander Hybride XLE AWD 

Notre essai

 Essai highlander hybride 2021 critique

L’évolution se fait toujours un peu plus lentement et méthodiquement chez Toyota qu’ailleurs, question de préserver l’aura de fiabilité de la marque. Cependant, au moment de notre dernier essai de la génération précédente du Highlander en 2019, ce VUS accusait un grand retard sur ses concurrents - notamment au chapitre des technologies à bord et de l’économie de carburant; et cette génération n’était vieille que de cinq ans. Preuve que la technologie avance à vitesse grand V.
Afin de demeurer concurrentiel parmi les VUS intermédiaires à trois rangées, le Highlander a subi une refonte complète en 2020. Malgré les changements, ce nouveau Highlander a conservé son air de famille et son côté versatile. Des atouts qui lui ont valu une place de choix dans plus 68 000 foyers au Canada au cours des cinq dernières années.

Avec le nouveau design, plus raffiné et plus mature, vient aussi un habitacle mieux adapté, plus cossu, plus généreux et avec plus d’espace de chargement là où ça compte: derrière les sièges de la troisième rangée.

03 IMG 0564

Une chose que Toyota a conservé dans le nouveau Highlander est son groupe motopropulseur à essence, soit le V6 de 3,5 litres, couplé à une transmission automatique à huit vitesses. Quoiqu’un peu gourmand, ce moteur développe 295 chevaux et 263 lb-pi de couple et s’est toujours avéré relativement soyeux. La motorisation hybride optionnelle a changé avec cette nouvelle génération. Il s’agit du quatre cylindres de 2,5 litres du RAV4, auquel on a couplé à deux moteurs électriques pour produire 243 chevaux transmis aux roues avant ou aux quatre roues en option, avec une transmission CVT. Plus légère et plus frugale, cette version hybride est mieux adaptée que celle de la génération précédente. La vraiment bonne nouvelle est que la prime à payer pour accéder à la version hybride est rendue raisonnable, on parle d’un supplément de $2000. Le calcul commence à faire du bon sens.

Derrière le volant, le nouveau Highlander Hybride 2021 est un véhicule confortable et honnête, mais relativement pataud, au point d’être quasi dépourvu de personnalité. Les accélérations et les reprises dans ce modèle hybride sont adéquates, ce qui démontre que le jumelage du quatre cylindres au couple instantané des deux moteurs électriques balance bien l’équation malgré le poids du VUS. Ce n’est pas un véhicule avec des traits sportifs, bien au contraire c’est spongieux, ce qui nous rappelle un peu la conduite d’un Lexus RX de génération précédente, ce qui n’est pas une mauvaise chose, tout aussi longtemps qu’on en est conscients de la vocation principale du véhicule.

07 IMG 0578

En parlant de vocation principale, sa consommation affichée de 6,8 L/100km sera toujours un excellent argument de vente. Sur la durée de notre essai hivernal, la consommation réelle a oscillé tout juste sous les 8L/100km, ce qui risque tout de même de devenir le thème de conversation lors du prochain BBQ entre amis. Il est alors possible de croire que la consommation moyenne affichée peut être atteinte lors de conditions météorologiques et températures plus clémentes.

Un autre thème de conversation qui risque de ressortir est le fait que les systèmes d’assistance à la conduite sont non seulement trop intrusifs, mais ils sont aussi brusques dans leur interaction avec le conducteur. Notamment, le système d’aide au maintien de la voie, un dispositif qui vous aide à maintenir le véhicule au milieu de sa voie lorsque le régulateur de vitesse dynamique est activé, freinera votre véhicule en courbe sur l’autoroute, ce qui est assez déplaisant et change la cadence du véhicule. Une des caractéristiques de la motorisation hybride est que les batteries peuvent être rechargées par l’énergie synergétique lors du freinage. Cela dit, la pédale de frein transmet toutes sortes de rétroactions bizarres au conducteur, et parfois ça l’arrive même lorsqu’on est à l’arrêt total. C’est inquiétant de sentir la pédale de frein se relever d’elle-même lorsqu’on est arrêtés dans le trafic, et ce même si ce n’est que d’une fraction de millimètre.

Dans la console centrale vous apercevrez aussi un mode EV, qui en théorie vous permet de passer le VUS en mode 100% électrique. Cependant, ce mode est seulement disponible à basse vitesse et il ne faut pas accélérer brusquement, si non, le système se désactive. Enfoncez la pédale plus loin qu’un cinquième du chemin et le mode s’éteindra en rallumant le moteur à combustion. C’est assez inutile comme système.

10 IMG 0583

La luxueuse et moderne cabine du nouveau Highlander entre en contraste avec son look extérieur tout-à-fait sobre. Les matériaux utilisés dans la version Platinum en essai, sont de bonne qualité et les plastiques durs ne sont pas trop apparents. L’habitacle de cette génération est bien supérieur qu’auparavant. L’énorme écran de 12,3 po du nouveau système d’info-divertissement est le bienvenu dans une Toyota. De plus l’interface est assez conviviale et rempli de bonnes fonctionnalités, incluant bien entendu Apple CarPlay et Androit auto (avec connexion par fil).

08 IMG 0586

Les espaces de rangement sont abondants et bien pensés. La position de conduite est sans reproche et la visibilité extérieure est bonne partout sauf vers l’arrière où la lunette est relativement petite et se voit facilement encombrée par les appui-têtes de la troisième rangée. Dans la version sept passagers, la deuxième rangée est munie de confortables sièges capitaines coulissants et inclinables. La troisième rangée est relativement étriquée, mais les enfants se feront plaisir d’y prendre place. S’il le faut, deux adultes peuvent aussi y prendre place lors d’un trajet relativement court.

09 IMG 0585

13 IMG 0574

Au prix de départ de 47 829$ pour la version LE avec motorisation hybride, le nouveau Highlander Hybride se situe dans une fourchette de prix assez compétitive, surtout compte tenu des atouts et de la faible concurrence directe. La situation se corsent rapidement lorsqu’on ajoute des options et du luxe. Équipez votre Highlander Hybride comme notre voiture d’essai, et la facture frôlera les 60 000$.

Ceci dit, compte tenu de sa consommation, sa qualité de finition, ses atouts technologiques, son confort et la fiabilité légendaire Toyota, le nouveau Highlander Hybride offre un excellent rapport qualité-prix, surtout dans les versions les moins luxueuses. Le Ford Explorer Hybride est celui qui se rapproche le plus en termes de concurrence directe. Cet Explorer promet des performances rehaussées, mais sa consommation sera plus élevée ainsi que son prix par environ six mille dollars de plus. Finalement, la valeur de revente du Explorer risque d’être étroitement liée à sa fiabilité à long terme, un gage qui est déjà gagné par le Highlander. En fin de compte, ça l’aura bien valu la peine d’attendre que Toyota emboite le pas avec les motorisation hybrides et électriques. Maintenant on se demande combien de décennies de plus qu’il faudra attendre avant de voir un Highlander purement électrique.

15 IMG 0576

 

 

Fiche technique

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Highlander Hybride
Marque : Toyota 
Version : Platinum Hybride 
Autres versions disponibles : L, LE, XLE, Limited 
Catégorie :  VUS intermédiaire, sept ou huit passagers
Nombre de place assises :  7 ou 8 
Nombre de portes :  5
Gamme de prix : 42 329 $ à 58 329 $
Prix de la version à l'essai : 58 329 $
Transport et préparation : 1 840 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  4 cylindres
Cylindrée : 2,5 litres
Puissance (ch) : 243 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 175 lb-pi
Transmission automatique (Nb rapports) :  8 avec V6 essence
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue : oui Hybride

Performances

Accélération 0-100 km/h 7,8 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 7,9 L/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui 
Assistance au freinage : oui 
Répartition électronique du freinage : oui 
Assistance à la stabilité : oui 
Système d'avertissement de collision : oui 
Système d'avertissement de changement de voie : oui 
Système d'avertissement d'angle mort : oui 
Aide au stationnement : oui 
caméra de recul : oui 

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir 
Sièges chauffant avant : oui 
Sièges chauffant arrière : oui 
Sièges climatisés oui 
Système de navigation oui 
Système de clé sans main oui 
Banquette rabattable oui 
Troisième rangée oui 

Système Sonore

Capacité MP3 : oui 
Nombre de hauts-parleurs : 11
Branchement auxiliaires : oui 
Système de divertissement arrière non
Port USB oui 
Connectivité Wi-FI non

Dimensions

Longueur : 4950 mm
Largeur : 1930 mm
Hauteur : 1730 mm
Empattement : 2850 mm
Garde au sol : 203 mm
Poids à vide : 2721.56 kg
Capacité maximale de chargement : 453 L
Capacité de remorquage : 1588 Kg (3500 lbs)

Garanties

Générale :

 36 mois ou 60 000km

Composantes hybrides: 96 mois ou 160 000km

Assistance routière : oui 
Perforation due à la corrosion :  60 mois, kilométrage illimité

Mots-clés: VUS