Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

Dodge Charger Hellcat Widebody 2021

Tellement superflu mais copieusement addictif

Dans notre ère actuelle axée sur l’environnement, l’économie d’essence et la responsabilisation sociale, le groupe FCA fait vraiment classe à part avec des véhicules comme le Jeep Grand Cherokee TrackHawk, le Dodge Durango SRT, le Dodge Challenger Hellcat ainsi que le duo l’Alfa Romeo Giulia/Stelvio Quadrifoglio. Mais il faut aussi ajouter le Charger Hellcat en version Widebody à cette liste de véhicules complètement inutiles pour nos autoroutes limitées à 100 km/h. Mais si vous êtes amateurs de performance et de puissance, je vous suggère de ne jamais oser en essayer un avec l’accélérateur à fond car vous risquez de développer une dépendance… ou perdre votre permis.

 

  • 2020_dodge_charger_hellcat
  • 2020_dodge_charger_hellcat_widebody
  • 2021_dodge_charger_hellcat_widebody_engine
  • 2021_dodge_charger_hellcat_widebody_interior
  • 2021_dodge_hellcat
  • charger_hellcat_widebody
  • dodge_charger_hellcat_2020
  • dodge_charger_hellcat_trunk
  • dodge_charger_hellcat_widebody_interior
  • dodge_charger_hellcat_widebody_rear_seat
  • hellcat_logo
  • hellcat_widebody

Tellement superflu mais copieusement addictif

Dans notre ère actuelle axée sur l’environnement, l’économie d’essence et la responsabilisation sociale, le groupe FCA fait vraiment classe à part avec des véhicules comme le Jeep Grand Cherokee TrackHawk, le Dodge Durango SRT, le Dodge Challenger Hellcat ainsi que le duo l’Alfa Romeo Giulia/Stelvio Quadrifoglio. Mais il faut aussi ajouter le Charger Hellcat en version Widebody à cette liste de véhicules complètement inutiles pour nos autoroutes limitées à 100 km/h. Mais si vous êtes amateurs de performance et de puissance, je vous suggère de ne jamais oser en essayer un avec l’accélérateur à fond car vous risquez de développer une dépendance… ou perdre votre permis.

 

  • 2020_dodge_charger_hellcat
  • 2020_dodge_charger_hellcat_widebody
  • 2021_dodge_charger_hellcat_widebody_engine
  • 2021_dodge_charger_hellcat_widebody_interior
  • 2021_dodge_hellcat
  • charger_hellcat_widebody
  • dodge_charger_hellcat_2020
  • dodge_charger_hellcat_trunk
  • dodge_charger_hellcat_widebody_interior
  • dodge_charger_hellcat_widebody_rear_seat
  • hellcat_logo
  • hellcat_widebody

Les + et les -

Essai-auto a aimé :

  • Apparence menaçante qui se démarque
  • Motorisation infernale
  • Performances complètement débiles en ligne droite
  • Volume offert
  • Grande berline confortable
  • Stabilité irréprochable peu importe la vitesse

Essai-auto a moins aimé :

  • Habitacle plutôt ordinaire au style vieillot, surtout pour le prix demandé
  • Poids élevé directement ressenti sur la tenue de route
  • Pneus arrière dispendieux avec durée de vie très limitée
  • Consommation d’essence supérieure aux camionnettes pleine grandeur

Version recommandée: Scat Pack 392 Widebody

Habitacle

Une berline confortable

La vocation d’une grande berline est d’offrir un volume adéquat pour quatre à cinq passagers ainsi qu’une capacité suffisante dans le coffre pour répondre aux besoins lors de longs déplacements. De plus, on s’attend à ce que le confort soit au rendez-vous et son équipement pouvant répondre aux divers besoins et attentes actuelles des consommateurs. Jusqu’ici, le Charger répond « présent » à toutes ces caractéristiques même s’il est loin d’être le véhicule le plus récent et moderne du parc automobile.

Outre l’absence de certaines caractéristiques de sécurité passive, cet aspect vieillot se remarque surtout dans l’habitacle avec une planche de bord dépourvu de style et qui semble provenir d’une autre décennie. Par chance que l’excellent système d’info-divertissement UConnect sauve la face avec sa convivialité en tout temps. On peut même le naviguer pour explorer diverses informations et ajuster les paramètres du véhicule.

Bien que plusieurs versions du Charger sont disponibles, celle à l’essai se situe tout au haut de la gamme et n’a plus rien à voir avec plusieurs versions offertes. Stationné aux côtés d’un Charger SXT V6, on constate d’où proviennent les racines de ce Hellcat Widebody mais l’étendue des modifications est si grande qu’on a vraiment affaire à un tout autre véhicule. Et le prix est lui aussi tout autre avec un départ à 84 045$ et un PDSF autour de 90 000$ pour le véhicule d’essai de cet article.

Performances

Complètement disjoncté !

Outre la couleur de notre véhicule, il y a plusieurs raisons qui le rend impossible à passer inaperçu sur la route. D’abord, les ailes élargies de notre version Widebody y sont pour quelque chose tout comme les immenses pneus de 305mm de largeur aux quatre coins montées de superbes jantes 20 pouces. Ensuite, la sonorité de l’échappement gronde en tout temps et se joint au sifflement du « supercharger » pour nous donner le désir d’appuyer à fond sur l’accélérateur le plus souvent possible. Avant d’enfoncer cette pédale de droite, il faut par contre savoir que ce V8 6,2 litres suralimenté produit 717ch et 650lb-pi de couple et que même avec des pneus très larges, il est difficile de coller toute cette cavalerie à la route sous les 60 km/h; soyez-en averti! D’ailleurs, c’est la raison pourquoi le 0-100km/h ne peut descendre sous la barre des 4 secondes, même pas une journée chaude avec toute la traction possible pour les pneus. Par contre, le quart de mile démontre toute la puissance du bolide avec une mesure enregistrée de 11.8 secondes à plus de 200 km/h! Et même rendu à très haute vitesse, la stabilité est irréprochable.

La motorisation Hellcat sous ce capot est toujours aussi impressionnante à exploiter. Le temps de réponse est tout simplement inexistant, la puissance est immédiate et la transmission est pratiquement aussi rapide qu’une unité à double-embrayage, que ce soit en mode automatique ou via les palettes au volant. On sent que tous éléments mécaniques sont des plus solides et peuvent facilement supporter les abus qu’on désire leur infliger sans arrêt. On remarque entre autres des immenses freins qui sont tout à fait nécessaires pour freiner à haute vitesse et ralentir la masse de plus de 2 tonnes!

Parlant de poids, c’est l’aspect le plus décevant du véhicule car malgré les pneus plus larges de la version Widebody, la tenue de route est seulement un tantinet supérieur à la version régulière du Hellcat et les 2100kg se font ressentir en tout temps. Ce n’est pas une voiture agile et lorsque l’on pousse à la limite, le devant affiche rapidement une tendance au sous virage, ce qui n’est pas du tout un sentiment agréable. D’accord on peut corriger le tir avec une pression de l’accélérateur et ainsi faire rapidement décrocher l’arrière mais ce n’est pas une pratique de conduite suggérée pour la route disons…

Conclusion et fiche technique

Payer une telle somme pour obtenir une berline d’une autre époque est questionnable, au mieux. De plus, le poids beaucoup trop élevé se fait ressentir sur le comportement routier et la consommation d’essence est tout simplement horrible. De l’autre côté de l’équation, on se dit que les performances en ligne droite sont à la hauteur des meilleures berlines de haute performance provenant d’Europe pour environ la moitié du prix, et aucune autre n’affiche un air ni une attitude aussi caractérielle. Il faut féliciter Dodge d’offrir encore aujourd’hui cette voiture aux consommateurs mais ses jours sont comptés et en bout ligne, c’est probablement une bonne chose pour la planète.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Charger
Marque :  Dodge
Version :  Hellcat Widebody
Autres versions disponibles :  SXT, GT, RT, SXT AWD, GT AWDm Scat Pack 392, Scat Pack 392 Widebody
Catégorie :  Grande berline sport
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 37 895 $ à 84 045 $
Prix de la version à l'essai : 88 650 $
Transport et préparation : 1995 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V8 supercharged
Cylindrée : 6.2 litres
Puissance (ch) : 717 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 650 lp-pi @ 4800 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue :  ND

Performances

Accélération 0-100 km/h 4.2 sec.
Accélération 400m 11.8 sec. à 202 km/h
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 17.0 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : ND
Système d'avertissement de changement de voie : ND
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : ND
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : ND
Sièges climatisés oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière ND
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui

Dimensions

Longueur : 5105 mm
Largeur : 1989 mm
Hauteur : 1463 mm
Empattement : 3048 mm
Poids à vide : 2090 kg
Volume du coffre : 467 L
Capacité de remorquage : non recommandée

Garanties

Générale :  3 ans ou 60 000km
Assistance routière : oui
Perforation due à la corrosion :  5 ans

Mots-clés: Berline, Sport