Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

Mercedes-Benz GLA 250 2021

Mieux, nettement mieux!

Mercedes semble avoir pris le temps de mieux draper sa nouvelle entrée de gamme multisegment pour remplacer l’ancienne version vraiment mal fagotée si on peut faire usage d’un tel pléonasme en dehors du monde de la haute couture. L’ancienne GLA n’avait de Mercedes que le nom sans la classe ni l’élégance associées à sa place dans la hiérarchie automobile. La nouvelle venue, même dans sa plus simple expression reprend du gallon et nous propose un multisegment, ou un VUS sous-compact selon vos croyances automobiles, qui sied beaucoup mieux dans le line-up de la marque de prestige.

 

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12

 

Mieux, nettement mieux!

Mercedes semble avoir pris le temps de mieux draper sa nouvelle entrée de gamme multisegment pour remplacer l’ancienne version vraiment mal fagotée si on peut faire usage d’un tel pléonasme en dehors du monde de la haute couture. L’ancienne GLA n’avait de Mercedes que le nom sans la classe ni l’élégance associées à sa place dans la hiérarchie automobile. La nouvelle venue, même dans sa plus simple expression reprend du gallon et nous propose un multisegment, ou un VUS sous-compact selon vos croyances automobiles, qui sied beaucoup mieux dans le line-up de la marque de prestige.

 

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12

 

Les plus et les moins

 

Essai-auto a aimé :

  • Design en nette amélioration
  • Souplesse du 4 cylindres turbo
  • Planche de bord digne d'une berline beaucoup plus dispendieuse
  • Voiture silencieuse et confortable
  • Coffre de bonne dimension

Essai-auto a moins aimé :

  • Boite à double embrayage capricieuse en ville
  • Certains dispositifs de sécurité de base cachés dans de couteux ensembles
  • Traction intégrale favorise le train avant
  • Léger effet de couple lors de virages serrés

Version recommandée: GLA250 sans trop d’équipements en option

 

Design et habitacle

 

La nouvelle mouture de la GLA de Mercedes-Benz fait meilleure figure au chapitre de l’élégance et du style que sa devancière. Plus courte, plus large et plus haute le style de la GLA s’apparente un peu plus à celui d’un multisegment ou VUS sous-compact qu’à une voiture à hayon à l’assiette de caisse relevée pour les besoins de la cause. Notre voiture d’essai ne bénéficiait pas des options allure AMG ou d’appliqués de chrome noir ni de bas de caisse sport pour rehausser le style de la voiture. Malgré tout, la version de base a meilleure mine que l’ancienne en dosant de façon judicieuse les nouveaux éléments stylistiques de la marque. Vue de l’avant trois quart l’avantage par ses feux de bonne dimension et la calandre sobre mais bien rehaussée de bandes transversales argentées et d’un bouclier de parechoc bien agencé. L’arrière est plus sobre et c’est tant mieux ce qui confère à la voiture une allure plus classe et sophistiquée.

L’intérieur de la GLA la plus modeste demeure un endroit confortable, bien soigné et surtout d’une élégance qu’on ne retrouve pas nécessairement chez la compétition immédiate. Notre voiture d’essai n’était pas équipée de selleries de cuirs mais les matériaux qui tapissent l’habitacle ne font pas bon marché pour autant. Les fauteuils avant sont fermes et d’un grand confort sur de longs trajets, les revêtements de plastiques sont de grande qualité là où ça compte, soit sur les accoudoirs, la console centrale et le dessus de la planche de bord qui soit dit en passant est spectaculaire, nous y reviendrons au prochain chapitre. Les places arrière ne sont pas en reste puisque le dégagement pour les jambes y est généreux à moins que les passagers avant fassent plus de deux mètres, l’assise de la banquette n’est pas des plus longue mais suffit à la tâche. La grande ouverture des portières arrière facilitent grandement l’accès et l’installation de sièges d’appoint pour enfants. Étonnamment l’espace cargo est particulièrement généreux compte tenu des dimensions réduites de la voiture et le hayon permet d’y stocker des objets relativement volumineux.

 

Derrière le volant

 

Dès la première prise en main la GLA plaît tant l’habitacle semble tout grand ouvert avec un toit panoramique qui laisse la lumière extérieure filtrer dans l’habitacle. Notre voiture d’essai étant sobrement équipée en matière de luxe n’offrait que la sellerie de série ARTICO de couleur ivoire offrait tout de même un environnement luxueux et aéré bien plaisant. La planche de bord à deux écrans de 10,5 pouces chacun vaut à elle seule les 3 600$ de l’ensemble Haut de gamme qui regroupe plusieurs fonctions de sécurité, dont malheureusement les avertisseurs d’angle mort qui ne sont pas de série, et l’expérience d’utilisateur Mercedes qui permet les commandes vocales les plus complètes à la simple commande vocale « hey Mercedes » pour activer toutes les fonctions allant de la climatisation, la navigation et la chaine sono. Le système d’infodivertissement peut être géré soit via l’écran tactile, le pavé de commande sur la console ou par les contrôles situés sur la branche droite du volant. Donc on a qu’à choisir le type de commandes qui nous convient le mieux selon les circonstances et le tour est joué. Le tableau de bord est composé de trois écrans et tout aussi modulable à partir d’un petit pavé tactile situé au centre de la branche gauche du volant. En tout temps et en toutes circonstances la planche de bord sera d’une grande utilité que vous soyez en ville, sur autoroute ou même sur un sentier accidenté, le tableau de bord peut vous informer des angles de descente, de cabrage ou des degrés de pentes ascendantes du sentier.

La GLA demeure un véhicule polyvalent; agile en milieu urbain, capable d’affronter le mauvais temps à la campagne et de vous assurer confort et silence lors de longs trajets sur autoroute. À la base son groupe motopropulseur est issu d’une architecture de traction mais qui est offert en version 4Matic au Canada.  On ne sera donc pas surpris de constater un comportement routier typique d’une traction. Une accélération soudaine en virage serré va occasionner un léger effet de couple déstabilisant au début de la prise en main mais facilement gérable à long terme. Sa motorisation de base est composée d’un quatre cylindres de 2.0 litres turbocompressé jumelé à une boite à double embrayage de 8 rapports et d’un système de traction intégrale de type réactif 4Matic. Les 221 chevaux et les 258 livres de couple exprimées à bas régime procurent au véhicule des accélérations franches, des reprises sans inquiétude et une consommation raisonnable de 9,3 l/100km de carburant à indice d’octane de 91 en usage normal. La météo aidant nous avons pu constater l’agilité de la GLA en condition de neige abondante et sur routes verglacées lors de trajets urbains et sur routes de campagne. Le véhicule une fois bien chaussé de Pirelli Scorpio d’hiver offre une grande stabilité dans ces conditions et avertit le conducteur de la moindre perte d’adhérence via les aides à la conduite qui interviennent graduellement.

 

Conclusion et fiche technique

 

La nouvelle GLA devra faire face à une concurrence plutôt féroce composée du BMW X1, de l’Audi Q3, du Lexus UX et dans une certaine mesure le Mazda CX-30 qui désire boxer dans ce créneau. La gamme du GLA ratisse très large avec trois niveaux de luxe/performance allant de la 250 de base à la 350 qui ajoute plusieurs chevaux et la démentielle 450 avec une motorisation de plus de 380 chevaux. Le mot de la fin se résume à ceci : si vous désirez un petit VUS polyvalent, confortable et distinctif alors le GLA vous ira comme un gant en autant que vous acceptiez qu’il vous faille verser des milliers de dollars de plus pour l’équiper de dispositifs de sécurité active normalement offerts de série dans des véhicules de moindre classe.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  GLA
Marque :  Mercedes-Benz
Version :  250 4Matic
Autres versions disponibles :  AMG GLA 35, AMG GLA 45
Catégorie :  VUS Sous-compact
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 42 400 $ à 60 500 $
Prix de la version à l'essai : 48 800 $
Transport et préparation : 2 050 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  4 cylindre turbo
Cylindrée : 2,0 litres
Puissance (ch) : 221 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 259 @ 1800 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue : non

Performances

Accélération 0-100 km/h 6,7 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 9,3 l/100km

Sécurité

Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui 
Assistance à la stabilité : oui 
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : non
Système d'avertissement d'angle mort : oui 
Aide au stationnement : oui 
caméra de recul : oui 

Confort et commodité

Garniture des sièges : ARTICO (simili cuir)
Sièges chauffant avant : oui 
Sièges chauffant arrière : non
Sièges climatisés non
Système de navigation oui 
Système de clé sans main oui 
Banquette rabattable oui 
Troisième rangée non

Système Sonore

Capacité MP3 : oui 
Nombre de hauts-parleurs : 8
Branchement auxiliaires : oui 
Système de divertissement arrière non
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui 

Dimensions

Longueur : 4424 mm
Largeur : 1804 mm
Hauteur : 1494 mm
Empattement : 2699 mm
Garde au sol : 132 mm
Poids à vide : 1565 kg
Volume du coffre : 435 L
Capacité de remorquage : 475 kg

Garanties

Générale : 4 ans ou 80,000km
Assistance routière : 4 ans sans égard au kilométrage
Perforation due à la corrosion : 5 ans sans égard au kilométrage

 

 

Mots-clés: VUS luxe