Objectif et impartial depuis 2001 

  • Accueil
  • Pneus
  • Évaluation du pneu tout climat Michelin CrossClimate 2

Évaluation du pneu tout climat Michelin CrossClimate 2

Trois ans de développement plus tard…

Michelin nous arrive avec une toute nouvelle version de leur CrossClimate, un pneu quatre saisons fort compétent mais illégal en hiver au Québec vu l’absence du pictogramme d’approbation sur son flanc. L’amélioration de cette seconde génération qui fût dévoilée en 2020 vient palier à cette observation avec une homologation tout climat avec la présence du flocon de neige avec montagne à trois sommets et quelques autres nouvelles caractéristiques.

 

  • evaluation_michelin_cross_climate
  • michelin_cross_climte_2
  • review_michelin_cross_climate
  • test_michelin_cross_climate_2

Trois ans de développement plus tard…

Michelin nous arrive avec une toute nouvelle version de leur CrossClimate, un pneu quatre saisons fort compétent mais illégal en hiver au Québec vu l’absence du pictogramme d’approbation sur son flanc. L’amélioration de cette seconde génération qui fût dévoilée en 2020 vient palier à cette observation avec une homologation tout climat avec la présence du flocon de neige avec montagne à trois sommets et quelques autres nouvelles caractéristiques.

 

  • evaluation_michelin_cross_climate
  • michelin_cross_climte_2
  • review_michelin_cross_climate
  • test_michelin_cross_climate_2

Les + et les -

Essai-auto a aimé :

  • Surprenamment silencieux
  • Comportement routier similaire à un pneu d’été Touring
  • Garantie de 100 000km
  • Technologie avant-gardiste dans sa conception
  • Aptitudes hivernales réelles et sécuritaires
  • Distance de freinage très courtes sur chaussée sèche ou mouillée

Essai-auto a moins aimé :

  • Pneu dispendieux
  • Peu communicatif
  • Pas encore au même niveau de performances hivernales qu’un pneu d’hiver

Développement

Au cours des trois dernières années, Michelin a développé et testé ce pneu dans diverses conditions extrêmes afin de le rendre le plus polyvalent possible et de répondre aux besoins variées des divers climats. Malgré que sa semelle toujours très distinctive ne semble pas très différente de la première génération, les changements apportés devraient selon le manufacturier procurer un meilleur comportement sous la pluie, une longévité accrue et naturellement une traction supérieure en hiver.

Lorsqu’on regarde un peu plus en détails les caractéristiques de ce CrossClimate 2, on y retrouve une gomme avec un composé à base de silice spécialement conçu pour offrir une grande manœuvrabilité et une adhérence accrue, été comme hiver. Les profondes lamelles 3D doivent assurer une adhérence durable, autant sur la chaussée mouillée qu'enneigée et les rainures émergentes préservent la même adhérence malgré l’usure. La rigidité du dessin de la semelle avec sa côte d’usure de 640 (UTQG) permettrait d’optimiser la durabilité du pneu ce qui permet d’offrir maintenant une garantie limitée de rien de moins que de 6 ans et 100 000km. Si cette durabilité se matérialise, on parle pratiquement de 20 000km de plus que la concurrence, ce qui se traduit en une année supplémentaire de performance.

Dernier élément technique du CrossClimate 2 concerne son système de réduction de bruit PIANO qui vise à pratiquement éliminer complètement les bruits sur la route provenant du roulement et friction avec celle-ci.

Il est important de noter que ce pneu vise les berlines, multisegments et VUS, et il est actuellement disponible en 24 tailles allant de 16 à 20 pouces. Michelin confirme qu’une trentaine de nouvelles dimensions devraient se joindre à cette liste au courant de 2021.

Comportement

L’avantage premier d’un pneu tout climat est bien entendu la réduction des frais de changements de pneus au printemps et à l’automne. C’est une évidence en soi mais les performances doivent être sécuritaire autant par temps chaud et sec que lorsque les températures hivernales nous mettent au défi avec des -30C et de grandes bordées de neige. Lors de nos évaluations récentes de produits concurrents comme le Toyo Celsius ou le BFGoodrich Advantage Sport LT, on a remarqué la progression des performances à l’année avec ces pneus tout climat légaux en hiver au Québec. Malgré tout, certains compromis doivent être faits et ainsi on y avait noté quelques points à améliorer qui touchaient soit un bruit de roulement plus élevé, une traction réduite sur chaussée mouillée ou une adhérence en retrait sur la glace face à un pneu d’hiver dédié à ce climat à 100%.

Avec le dessin agressif de sa semelle, on pourrait être porté à croire que le silence de roulement sera un point à améliorer sur la chaussée sèche avec le pneu actuellement en évaluation. Il faut féliciter Michelin pour leur technologie PIANO qui fonctionne au-delà des attentes car le niveau de décibels est l’un des plus bas enregistrés lors de nos évaluations, tout type de pneu confondus. Les félicitations envers Michelin se poursuivent grâce à un comportement routier qui est similaire à d’autres excellents pneus de tourisme comme le Bridgestone Turanza QuietTrack malgré que ce dernier ne soit pas légal en hiver dans notre province. Étant un pneu ne visant nullement les voitures à tendance sportive, il ne faut pas s’attendre à y retrouver une gomme à la hauteur de pneus haute performance ou une rapidité hyper incisive lors de changements de trajectoire sur l’asphalte. Pour compenser, ce Cross Climate 2 vous impressionnera par ses performances au freinage et le tout devient tout simplement étonnant sous la pluie ; accélérations, slalom et freinage affichent des résultats dans ces conditions qui le place au top du segment. À partir de 80 km/h, la distance de freinage sur chaussée mouillée était d’environ 5 mètres plus courte face à la moyenne du segment, ce qui est pratiquement la longueur d’un véhicule. Ou la différence entre arrêter avant un obstacle ou non!

Maintenant, passons au segment hivernal. Il s’agit de la portion qui m’intriguait le plus car c’est en fait la caractéristique la plus novatrice de cette seconde génération du pneu. Par temps très froid, j’ai remarqué que l’adhérence sur l’asphalte était encore bonne, prouvant que la gomme est capable de supporter des températures froides au lieu de devenir dur comme du plastique et perdre toutes ses propriétés. Le comportement sur la glace vive est lui aussi un peu mieux que les autres pneus tout climat essayés dans les dernières années mais nous ne sommes pas encore au niveau d’un pneu dédié à l’hiver comme les Michelin X-Ice Snow, Bridgestone Blizzak WS90 et Yokohama iG53. La même observation est valable dans de profondes quantités de neige malgré que les performances obtenues sont loin d’être décevantes et beaucoup plus proches des pneus cités précédemment. Sur une route avec neige compactée, ce CrossClimate 2 brille alors avec une très bonne traction dans toutes les situations de conduite. Ce qui est intéressant c’est que la plupart du temps, c’est justement ce genre de condition routière que l’on rencontre en milieu urbain durant l’hiver.

Conclusion

Au cours de cette évaluation, environ 4000km fût parcouru et aucune usure n’est visible à l’œil nu ni en mesurant la profondeur des lamelles. Avec une garantie de 100 000km, je ne m’attendais à rien d’autre mais il faut tout de même le noter. Ceci prouve encore les prétentions de Michelin tout comme son grand silence de roulement, son comportement impressionnant sur une chaussée détrempée et ses performances bien acceptables en hiver. Si vous habitez par contre dans une région plus rurale ou recevant régulièrement de grande quantité de neige, il faut alors jeter son dévolu vers un pneu d’hiver spécialisé pour ces conditions.

Pour plus de détails au sujet de ce pneu ou la gamme Michelin, veuillez consulter le site www.michelin.ca

Mots-clés: 4 saisons