Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

Volkswagen Golf R 2022

Très performant et polyvalent mais ergonomie à revoir

Cette seconde génération du Golf R est visuellement très facile à distinguer de la précédente et représente une évolution substantielle. La traction intégrale et le moteur 2.0T sont toujours au rendez-vous, les deux démontrant de sérieuses améliorations afin de livrer des performances au sommet pour la catégorie et un plaisir de conduite accru sans perdre une goutte de polyvalence. Pour le prix demandé, c’est une offre difficile à battre malgré quelques irritants majeurs au niveau de son habitacle.

 

  • 2022_volkswagen_golf_r_essai
  • 2022_volkswagen_golf_r_interior
  • 2022_volkswagen_golf_r_reat_seat
  • 2022_volkswagen_golf_r_test
  • IMG_8143
  • IMG_8144
  • IMG_8148
  • IMG_8150

Très performant et polyvalent mais ergonomie à revoir

Cette seconde génération du Golf R est visuellement très facile à distinguer de la précédente et représente une évolution substantielle. La traction intégrale et le moteur 2.0T sont toujours au rendez-vous, les deux démontrant de sérieuses améliorations afin de livrer des performances au sommet pour la catégorie et un plaisir de conduite accru sans perdre une goutte de polyvalence. Pour le prix demandé, c’est une offre difficile à battre malgré quelques irritants majeurs au niveau de son habitacle.

 

  • 2022_volkswagen_golf_r_essai
  • 2022_volkswagen_golf_r_interior
  • 2022_volkswagen_golf_r_reat_seat
  • 2022_volkswagen_golf_r_test
  • IMG_8143
  • IMG_8144
  • IMG_8148
  • IMG_8150

Les + et les -

Essai-auto a aimé :

  • Comportement routier encore plus sportif
  • Performances impressionnantes pour le prix
  • Belle évolution du style
  • Confort et polyvalence du format à hayon
  • Traction intégrale efficace dans toutes les conditions

Essai-auto a moins aimé :

  • Présence accrue de plastique dure dans l’habitacle
  • Ergonomie perfectible
  • Système d’info-divertissement lent à réagir et peu intuitif

Habitacle

Bien plus moderne mais quelques irritants majeurs

Contrairement à d’autres compactes sportives, le Golf R est encore et toujours un véhicule offrant un volume habitable qui surprend et qui rend ce « Hot Hatch » très polyvalent au quotidien. Que ce soit au niveau du confort, dégagement offert, volume total disponible et équipement de série, il est vraiment difficile de demander mieux, surtout dans un véhicule qui cible la performance comme principal objectif.

Le VW Golf a toujours été une voiture offrant un habitacle de qualité sans reproche affichant une ergonomie simple mais efficace. Peu de flafla mais tout était centré sur le pilote afin de lui offrir un environnement facile à consulter et manipuler afin que la concentration du conducteur soit axée sur la route. Pour cette huitième génération du Golf (seulement la livrée GTI et R disponible en Amérique du Nord) sur laquelle cette version haute performance prend ses racines, les ingénieurs de Volkswagen semble avoir décidé de révolutionner cette approche qui pourtant fonctionnait très bien jusqu’ici. Après avoir effectué un virage à 180 degrés, on constate donc que la planche de bord et ce cockpit digital n’ont plus aucun lien avec le passé. À première vue, le dessin et la présentation sont définitivement plus modernes et font passer le Golf R à une autre dimension. Le problème n’est pas nécessairement au niveau visuel mais les irritants apparaissent lorsqu’on commence à manipuler l’écran tactile central et son système d’info-divertissement. Ce système n’est pas le plus rapide sur le marché et il y a souvent un délai beaucoup trop long lorsqu’on tente de naviguer à travers les divers menus. En plus de la lenteur, il faut souvent essayer à plus d’une reprise pour passer d’un menu à un autre, la commande demandée étant souvent ignorée ou non saisie. Et comme ce n’est pas assez, la navigation n’est pas très intuitive et il faut souvent parcourir plusieurs étapes pour atteindre des commandes qui habituellement étaient à la portée de la main autrefois chez Volkswagen.

Avant de passer à l’expérience de conduite, je ne peux rester silencieux face à la présence accrue de plastique plus ou moins agréable au toucher à certains endroits ainsi qu’à la disparition de boutons physiques, incluant celui du volume qui nécessite de glisser le doigt sur un petit pavé tactile sous l’écran central. Il s’agit d’un pas en arrière car cette commande nécessite une certaine attention du conducteur afin d’être manipulée adéquatement et ce pavé ne comporte aucune lumière ou rétroéclairage en conduite nocturne. Volkswagen a donc voulu offrir un habitacle moderne et techno mais en bout ligne c’est très mitigé comme résultat final au niveau de l’utilisation.

Performances

Des performances qui décoiffent

Nos différents essais du Golf R de génération précédente furent toujours très agréables, nous permettant à chaque fois de constater l’équilibre général du produit utilisable en toute sécurité et confort 12 mois par année grâce à son excellente traction intégrale. Ces mêmes observations sont encore tout à fait applicables à cette nouvelle mouture qui utilise une version révisée de la plateforme MQB, encore disponible avec une boîte manuelle six rapports ou une double-embrayage à sept rapports comme dans notre version à l’essai.

Derrière le volant, il ne faut que très peu de temps pour constater que le côté sportif et le plaisir de conduite sont des éléments qui furent priorisés lors du développement de cette voiture. La direction est davantage sensorielle, la suspension plus évoluée et le comportement routier est définitivement plus satisfaisant. Alors qu’un certain sous virage était présent autrefois, la mouture 2022 affiche un comportement plutôt neutre et même survireur par moment, ce qui procure un énorme sourire au conducteur. Tel qu’on le retrouvait dans la défunte Focus RS, on y retrouve même un mode Drift pour s’amuser en toute sécurité en faisant glisser le train arrière lorsqu’on est dans un endroit approprié pour activer ce mode. Pour une conduite grisante et atteindre les meilleures performances, il est plus intéressant d’activer le mode Sport ou Race, élevant encore d’un cran le dynamisme du Golf R et lui permettant de livrer alors une sonorité agréable (et réelle) via l’échappement sport.

Sous le capot, on retrouve toujours un 4 cylindres turbo de 2 litres, maintenant affichant 315ch et 310 lb-pi, comparativement à 288ch et 280 lb-pi dans la génération précédente. Autant au niveau du ressenti que des chiffres obtenus, il est évident que ce Golf R est plus rapide qu’auparavant et même peut oser gêner certains coupés sport beaucoup plus onéreux à l’achat. Étant environ une demi-seconde plus rapide que les temps enregistrés dans le passé, il est difficile d'exiger plus avec un 0-100 km/h en seulement 4.4 secondes et un quart de mile (400m) en 12.6 secondes à 176 km/h. Pour un véhicule affichant un PDSF de 47 395$ tel qu’essayé et livré en une seule version pleinement équipée, ce n’est rien de moins qu’impressionnant et plus rapide que quiconque osant rivaliser avec ce Golf R pour un prix similaire. Même le BMW M440i essayé récemment affiche des temps similaires pour une facture frôlant les 80 000$.

Conclusion et fiche technique

Au niveau performance, plaisir et polyvalence, il n’y a aucune comparaison possible pour notre marché québécois. Plus raffiné que les produits Subaru WRX STi et plus convivial qu’un Civic Type R et Hyundai Veloster N, je crois que ce Golf R 2022 mise en plein dans le mile. Un essai routier est par contre fortement suggéré avant de s’en procurer un exemplaire car la manipulation des commandes de son nouvel environnement est un facteur qui pourrait peser lourd dans la balance pour certains acheteurs.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Golf R
Marque :  Volkswagen
Version :  Une seule version disponible
Autres versions disponibles :  Aucune
Catégorie :  Compacte sport
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 45 995 $ à 47 395 $
Prix de la version à l'essai : 47 395 $
Transport et préparation : 1750 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  4 cylindres turbo
Cylindrée : 2.0 litres
Puissance (ch) : 315 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 310 lb-pi à 2000 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  7
Transmission manuelle (Nb rapports) :  6
Transmission variable continue : ND

Performances

Accélération 0-100 km/h 4.4 sec.
Accélération 400m 12.6 sec. à 176 km/h
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 10.1 L/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : oui
Sièges climatisés oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée ND

Système Sonore

Apple CarPlay ou Android Auto : oui / non / les deux
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière ND
Port USB oui
Connectivité Wi-FI non

Dimensions

Longueur : 4290 mm
Largeur : 1789 mm
Hauteur : 1465 mm
Empattement : 2630 mm
Poids à vide : 1580 kg
Volume du coffre : 565 L
Capacité de remorquage : 0 Kg

Garanties

Générale :  4 ans ou 80 000km
Assistance routière : oui

 

Mots-clés: Sport