Objectif et impartial depuis 2001 

  • Accueil
  • Pneus
  • Évaluation du pneu d'hiver Michelin Pilot Alpin 5 SUV

Évaluation du pneu d'hiver Michelin Pilot Alpin 5 SUV

Transformez la conduite de votre VUS

L’an dernier nous avions testé les Pilot Alpin 5 (PA5) et notre verdict final était fort positif. Au courant de l’année 2020, Michelin a introduit un Pilot Alpin 5 spécifiquement conçu pour les VUS et multisegments. Approuvé par Porsche, Audi et Mercedes-AMG, on est en droit de s’attendre à un pneu qui offre à la fois un comportement sportif et des performances hivernales sans compromis.

 

  • evaluation_michelin_pilot_alpin_5_suv_pa5
  • michelin_pilot_alpin_5_pa5_suv
  • review_michelin_pilot_alpin_5_suv
  • test_michelin_pilot_alpin_5_suv_pa5

Transformez la conduite de votre VUS

L’an dernier nous avions testé les Pilot Alpin 5 (PA5) et notre verdict final était fort positif. Au courant de l’année 2020, Michelin a introduit un Pilot Alpin 5 spécifiquement conçu pour les VUS et multisegments. Approuvé par Porsche, Audi et Mercedes-AMG, on est en droit de s’attendre à un pneu qui offre à la fois un comportement sportif et des performances hivernales sans compromis.

 

  • evaluation_michelin_pilot_alpin_5_suv_pa5
  • michelin_pilot_alpin_5_pa5_suv
  • review_michelin_pilot_alpin_5_suv
  • test_michelin_pilot_alpin_5_suv_pa5

Conception

Visuellement, le PA5 SUV ressemble énormément au PA5 essayé l’an dernier, tant au niveau de l’apparence de son flanc que du design de sa semelle unidirectionnelle. Le composé de la gomme est lui aussi le même avec cette nouvelle génération intégrant un nouveau polymère fonctionnel. Il est certain qu’une différence évidente concerne les dimensions disponibles car on vise le marché des VUS et non des berlines/coupés sport. Ainsi on compte 20 différentes dimensions variant de 18 à 21 pouces, avec un ratio de flanc variant de 70 à 35. Pour notre essai hivernal, nous testons des 255/45-20 montés sur un Alfa Romeo Stelvio.

La principale différence de ce pneu pour VUS par rapport au PA5 régulier est le fait qu’il incorpore la technologie de roulement à plat avec les flancs autoporteurs. Michelin identifie cette technologie avec la dénomination ZP (Zero Pressure) qui permet de rouler malgré une crevaison grâce aux flancs beaucoup plus fermes par rapport à un pneu sans cette technologie. Comme toujours, l’avantage de pneus « run flat » est le sentiment de sécurité accru qu’il offre à son conducteur si jamais une crevaison survenait mais tel que nous l’avons constaté dans le passé, le roulement est généralement toujours plus sec surtout si vous possédez un véhicule avec une suspension ferme.

Évaluation

Les pneus montés sur ce Stelvio avant l’installation des Michelin PA5 SUV étaient des pneus d’été Continental Cross Contact LX Sport. Dès les premiers kilomètres sur l’asphalte, on constate que ces pneus Michelin d’hiver offrent une conduite beaucoup plus sportive qui permet d’enfin aller exploiter l’excellent châssis et suspension de ce VUS d’Alfa Romeo. Les compétences en virage sont définitivement accrues et la direction est plus rapide grâce aux flancs rigides. C’est tout de même incroyable qu’un pneu d’hiver puisse offrir un meilleur comportement routier qu’un pneu d’été ; vive le progrès !

Il est vrai qu’on remarque un roulement plus ferme mais avec des flancs de ratio 45, c’est encore très confortable même sur une route en piteux état. Il faut probablement aussi remercier le véhicule utilisé pour ce test car les suspensions offrent un excellent juste milieu entre confort et sportivité. Le silence de roulement est lui aussi à soulever car le niveau de décibels n’est nullement plus élevé même sur l’asphalte.

Lorsque l’on quitte la chaussée sèche pour évaluer la traction en condition d’adhérence réduite, ce pneu continu d’impressionner. Que ce soit en exercice de slalom ou freinage sur chaussée détrempée, il excelle et les mesures enregistrées démontrent mêmes qu’il devance plusieurs pneus d’été. Lorsque l’on tente les mêmes exercices sur la neige, une fois de plus ce Pilot Alpin est remarquable. Le sentiment de sécurité qu’il transmet lors de la conduite sur surface enneigé est sans reproche et la traction fait alors symbiose avec le système AWD du véhicule. Sans être aussi remarquable sur la glace, il offre tout de même un comportement au-dessus de la moyenne des pneus d’hiver que nous avons évalués sans toutefois rejoindre le Bridgestone Blizzak WS90, Yokohama iG53 ou le nouveau Michelin X-Ice Snow. Le seul point décevant que j’ai pu observer fût la traction dans la gadoue alors que la semelle semble se remplir trop rapidement et ainsi la perte d’adhérence fait intervenir le système électronique de contrôle de la traction et de stabilité en virage.

Les + et les -

Essai-auto a aimé :

  • Superbe comportement sportif sur chaussée sèche
  • Traction remarquable dans la pluie et la neige
  • Silence de roulement impressionnant
  • Tout de même confortable pour un pneu à roulement à plat
  • Usure observée qui semble démontrer une bonne longévité

Essai-auto a moins aimé :

  • Traction réduite dans la gadoue
  • Pneu parmi les plus dispendieux

Conclusion

Tout comme ce fût le cas l’an dernier avec le PA5 régulier, ce nouveau PA5 SUV épate et peut réellement transformer la conduite de votre VUS durant la saison hivernale. Bien qu’il est plutôt dispendieux (autour de 400$ le pneu en moyenne chez les détaillants pour la dimension en essai), il représente le savoir-faire d’un manufacturier qui continu année après année de nous offrir des produits de haute qualité. Pour plus de détails techniques sur ce pneu, veuillez consulter le www.michelin.ca/fr.

Mots-clés: pneu hiver